spot_img

1ère Session du CESE : Employabilité des jeunes, insécurité et dégradation de l’environnement.

LIBREVILLE, GABON (medias241.com)- La première session ordinaire de l’année du conseil économique, social et environnemental (CESE) s’est ouverte ce mardi 20 février 2018 à son siège. Conformément à l’article 108 de la Constitution. C’est le responsable de cette institution, René Ndemezo’Obiang, qui a présidé la cérémonie y relative, en présence du Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, des membres du gouvernement et de plusieurs autres autorités de la République.

Pour cette session qui s’ouvre sous le sceau d’une nouvelle appellation de cette institution, les conseillers auront à se pencher essentiellement sur deux sujets jugés d’intérêt majeur. Notamment sur  »l’examen des liens entre l’employabilité des jeunes et la stabilité économique et sociale du Gabon ». Puis  »l’incidence de l’insécurité et celle de la dégradation de l’environnement sur le processus de développement durable ».

René Ndemezo’Obiang, le Président de cette institution a invité les conseillers à s’imprégner  assurément de leurs nouvelles missions afin de proposer des avis pertinents sur la politique environnementale et politique de sécurité du Gabon: «l’activité économique nationale a considérablement ralenti», a-t-il fait observer.

Avec un chômage très élevé chez les jeunes, ainsi que l’épineuse question de l’insécurité qui a atteint un niveau considérable au Gabon, il s’agira pour les membres du CESE « de rechercher les voies et moyens susceptibles d’engendrer une dynamique de création d’emplois des jeunes en vue d’assurer au pays, une stabilité à la fois économique et sociale durable », a déclaré le président de cette institution.

« La mondialisation de l’insécurité qui hypothèque considérablement l’avenir humain en fragilisant non seulement son être, mais également son environnement, interpelle le conseil économique, social et environnemental dont la mission principale est de donner aux gouvernants, des avis techniques sur les aspects socio-économiques et environnementaux du pays », a-t-il poursuivi.

« Je fais appel, à votre audace et à votre esprit créatif, pour que le CESE contribue pleinement à cette exaltante mission », a-t-il conclu.

Les travaux de cette première session ordinaire du conseil économique, social et environnemental (CESE) qui s’achèveront le 12 Mars prochain, permettront vingt et un jours durant, aux différents conseillers, de formuler des recommandations à l’endroit des gouvernants pour trouver des solutions aux différents problèmes minant la société gabonaise.

 

 

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille