spot_img

Abidjan : une boulangerie fermée pour non-respect du prix homologué du pain

Située en plein cœur de la capitale ivoirienne, la boulangerie «  Fermée » a été frappée d’une interdiction d’ouverture valable 72 heures pour non-respect du prix du pain homologué par le Gouvernement. Une sanction qui devrait faire école au Gabon, où malgré les arrêtés du gouvernement, le pain est vendu 25 francs au-dessus de son prix homologué.

A Babi, les contrôleurs du Conseil national de la lutte contre la vie chère ne plaisantent pas avec l’application de la loi, en témoigne la fermeture de cette boulangerie dont la réouverture dépend désormais de la volonté du ministre du Commerce.

Fixé à 125 francs CFA par les autorités, le prix de la baguette de pain est monté à 150 francs dans les commerces de quartiers. Une situation avec laquelle les populations sont contraintes de vivre, faute de solutions alternatives : «  Au quartier, le pain coûte 150 francs, c’est à la boulangerie qu’il coûte 125. C’est ainsi et personne ne boude. Les autorités le savent » témoigne le client d’une petite épicerie du quartier Belle-Vue 2.

Au moment où les autorités gabonaises s’apprêtent à publier une nouvelle liste de produits dont les prix, l’opinion publique espère que les sanctions en cas de non-respect seront exemplaires. Pour rappel le plafonnement de prix par les autorités induit des avantages fiscaux accordés aux commerçants.

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille