2 ANS DE PRISON FERME REQUIS CONTRE NICOLAS SARKOZY DANS L’AFFAIRE DES “ÉCOUTES”

4 ans de prison, dont 2 avec sursis et 2 ans ferme, c’est la peine encourue par l’ancien Chef d’Etat français Nicolas Sarkozy, rapporte RFI. Cette décision du parquet financier français a été rendue publique ce mardi 8 décembre 2020. L’ancien locataire du palais de l’Elysée est jugé pour corruption et trafic d’influence.

Selon RFI, le procureur financier Jean-Luc Blachon a réclamé les mêmes peines pour les deux autres accusés dans ce procès, l’ex-haut magistrat Gilbert Azibert et Thierry Herzog, avocat de l’ancien président, demandant pour ce dernier qu’elle soit assortie de cinq ans d’interdiction professionnelle.

Pour le procureur  « Les faits ne se seraient pas produits si un ancien président, avocat par ailleurs, avait gardé présent à l’esprit la grandeur, la responsabilité, et les devoirs de la charge qui fut la sienne » avant de poursuivre « La République n’oublie pas ses présidents, ne serait-ce que parce qu’ils font l’histoire. À l’inverse, on ne peut pas admettre d’un ancien président qu’il oublie la République et ce qu’elle porte depuis plusieurs décennies : un État de droit »

Pour rappel Nicolas Sarkozy  est soupçonné d’avoir conclu un  « pacte de corruption» en 2014, en obtenant des informations protégées par le secret, par le canal de son avocat Thierry Herzog, auprès du haut magistrat Gilbert Azibert, sur un pourvoi à la Cour de cassation.

Freddy MOUSSOUNDA

Leave a Reply

Your email address will not be published.