BARREAU DU GABON : LES 32 AVOCATS STAGIAIRES AUTORISÉS À PRÊTER SERMENT

Après le report de la prestation de serment des 32 nouveaux avocats né de la requête introduite le 30 octobre dernier par Maître Gisèle Eyue Bekale, ces derniers peuvent désormais intégrer le Barreau du Gabon . Le Conseil d’état saisi dans cette affaire a levé la mesure de suspension d’audience.

Les 32 stagiaires avocats en attente d’audience de prestation de serment, pourront dans les prochains jours intégrer officiellement le Barreau du Gabon. En effet, le Conseil d’état, a rejeté la requête en référé, introduite le 30 octobre dernier par Maître Gisèle Eyue Bekale. Laquelle, exige la communication de la décision délibérative du Conseil de l’ordre d’admission au stage, avec pour conséquence le report de l’audience de prestation de serment.

Une situation qui a plongé le Barreau du Gabon dans une énième crise retardant ainsi la prestation de serment des futurs avocats.
La décision du conseil d’état de statuer en défaveur Maître Gisèle Eyue Bekale, vient donc mettre un terme à cette querelle.

« Le Conseil d’Etat permet aux 32 jeunes Gabonais qui ont été calomniés sans justification devant l’opinion publique, d’intégrer notre Barreau après toutes ces années de patience. La décision du Conseil d’État ayant levé la mesure de suspension de l’audience de prestation de serment des avocats stagiaires en précisant que cette décision était exécutoire par provision, nonobstant toutes voies de recours, plus rien ne s’oppose actuellement à ce que cette prestation de serment ait lieu dans les meilleurs délais », a déclaré le Bâtonnier du Gabon, Lubin Ntoutoume.

Une décision saluée par la corporation des avocats et surtout par les nouveaux promus qui sous peu vont intégrer le Barreau de Gabon.

Raïssa Moubecka

Leave a Reply

Your email address will not be published.