CHUO : LA DIRECTRICE SOUPÇONNÉE D’UN DÉTOURNEMENT DE 314 MILLIONS FCFA  

Accusée d’avoir détourné la somme de 314 millions de FCFA, provenant des prestations de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS), par certains de ses administrés, la directrice du Centre hospitalier universitaire d’Owendo, Élise Eyang Obame, a apporté un démenti aux faits, devant le ministre de la Santé le Dr Guy Patrick Obiang Ndong.

Face à la délégation du ministère de la Santé, conduite par le Dr Guy Patrick Obiang Ndong, Élise Eyang Obame, a balayé d’un revers de la main, le mardi 27 octobre 2020, les accusations qui pèsent sur elle. ” On veut m’amener en justice à cause des ragots. Sans vérifier l’état réel des faits, on m’accuse. Je ne peux pas détourner 300 millions de FCFA d’un compte dont je n’ai pas la signature. La responsabilité pécuniaire de cet hôpital revient à l’agent comptable ”, a déclaré Élise Eyang Obame.

Responsable des affaires financières de la structure, l’agent comptable, ayant constaté ce trou financier, a procédé au rapprochement bancaire. par la suite, elle a constaté que cette somme n’a jamais été virée dans le compte agent comptable du Sud Owendo. ” Au mois d’août, j’ai vu que dans le compte, il n’y avait que la subvention de 259 millions de FCFA. Il n’y a pas les 314 millions de la CNAMGS. J’ai dit bon, il arrive parfois que les fonds ne soient pas disponibles au mois d’août. Peut-être, ces fonds seront-ils disponibles en fin septembre ”. A quelques jours de la fin du mois d’octobre, les 314 millions de FCFA sont introuvables. Le Dr Guy Patrick Obiang Ndong, a pris bonne note de toutes ces allégations. Toutes les personnes accusées dans cette affaire vont passer en conseil de discipline. Et l’exemple partira du CHU d’Owendo, s’il le faut, a-t-il assuré.

Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.

WhatsApp chat