COLLOQUE DE BRAZZAVILLE : OSSOUKA RAPONDA CONFIANTE SUR LA QUALITÉ DES TRAVAUX

Pour sa première sortie internationale depuis sa nomination, le Premier ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda s’est rendue à Brazzaville le mardi 27 octobre où elle a représenté le Président de la République Ali Bongo Ondimba au Colloque international « De Gaulle et Brazzaville : une mémoire partagée entre la France, le Congo et l’Afrique ». 

Prenant la parole à la suite du chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian qui a appelé l’Afrique et la France à faire bloc aux “tentatives de prédation” à la “rivalité des puissances” et à se donner à nouveau un “destin commun », Rose Christiane Ossouka Raponda a livré le « message et la pensée » du Président de la République Ali Bongo Ondimba. 

« Le soixantième anniversaire des indépendances africaines sous le thème : « De Gaulle et Brazzaville : une mémoire partagée entre la France, le Congo et l’Afrique » est l’occasion de revisiter et valoriser les liens historiques qui existent entre la ville de Brazzaville et la France Libre. » a déclaré le Premier ministre gabonais après salué la mémoire des premiers acteurs de la mémoire partagée entre la France, le Congo et l’Afrique.

Rose Christiane Ossouka Raponda s’est dit confiante de la qualité des travaux de ce colloque : « Je salue la présence dans cette salle, d’historiens et de chercheurs chevronnés dont la mission cadre parfaitement avec cet objectif. Je suis fortement persuadé que les contributions prévues dans le cadre des différents panels nous permettront de prendre la mesure de la thématique de ce jour. » 

Elle n’a pas manqué de transmettre les félicitations du Président Ali Bongo Ondimba à son homologue du Congo, le Président Denis Sassou Nguesso.  

Leave a Reply

Your email address will not be published.

WhatsApp chat