COMMUNIQUÉ : LE FSC ET LE MINISTRE DE L’ENVIRONNEMENT FONT LE POINT DE LA CERTIFICATION FORESTIERE

 Le Ministère des Eaux et Forêts, de la Mer et de l’Environnement, chargé du Plan Climat et du Plan d’Affectation des terres et le Forest Stewardship Council (FSC) ont conjointement organisé ce samedi un séminaire stratégique sur la certification forestière FSC à l’intention des cadres de l’administration forestière gabonaise. Les travaux dudit séminaire ont été lancés par le Secrétaire général du ministère en charge des Forêts, M. Michel Ngueba Koumba. 

On pris part à cet évènement l’ensemble des directeurs généraux et des directeurs généraux adjoint de l’Administration des Eaux & Forêts, notamment ceux de l’Agence Nationale de la Protection de la Nature (A.N.P.N), de l’Agence d’Exécution des Activités de la Filière Forêt-Bois (A.E.A.F.F.B), de l’Ecole Nationale des Eaux et Forêts (E.N.E.F), du Centre National la Recherche Scientifique et Technologique (C.N.R.S) et de l’Agence Gabonaise d’Etudes et d’Observations Spatiales (A.G.E.O.S). 

Organisé sur une journée, le séminaire a permis aux participants d’échanger intensément sur le système de certification FSC, ses avantages par rapport aux ambitions environnementales, sociales et économiques du Gabon et en lien avec le Plan d’Accélération de la Transformation (PAT) de l’économie. Les participants ont été introduits au système et à l’approche des audits de certification qui garantissent l’indépendance, la transparence et la crédibilité du système de certification. Les questions pratiques telles que celles liées au renforcement des capacités et au développement des compétences nationales en vue de mieux répondre aux défis de la certification généralisée ont été abordées. 

Pour rappel, le Président de la République, Son Excellence Ali Bongo Ondimba, a pris la décision de généraliser la gestion durable des forêts du Gabon, selon la norme du Forest Stewardship Council (FSC) à l’horizon 2022. La généralisation de la certification FSC constitue la norme la plus rigoureuse et offre de nombreux avantages tels que la création d’emplois, l’attractivité des chaînes de valeurs vis-à-vis du bois, et l’amélioration de l’accès des produits forestiers certifiés « made in Gabon » dans les marchés de référence. FIN 

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x