CONGO : SUSPENSION DE SALAIRES POUR LES AGENTS PUBLICS NON VACCINÉS

Salué par Alexandre Barro Chambrier lors de sa dernière conférence de presse, la riposte anti-covid-19 au Congo prend un virage inattendu. Après l’obligation vaccinale faite à tous les agents administratifs, les autorités congolaises ont décidé de suspendre les salaires des agents non vaccinés. 

C’est une note du responsable scientifique de la Cité Scientifique qui forme la communauté des nouvelles restrictions en vigueur au sein du ministère de l’Enseignement supérieur. En effet, sur instruction du ministre de l’Enseignement Supérieur, les chefs d’établissements supérieurs ont été sommés de fournir au ministère la liste des vaccinés de leurs établissements ainsi que la preuve du vaccin.

Par ailleurs, les établissements supérieurs congolais sont désormais interdits aux agents non vaccinés depuis le lundi 25 octobre 2021. Les plus récalcitrants verront leurs émoluments suspendus.

Une rigueur qui tranche avec le laxisme des autorités gabonaises qui ont fait de la non-obligation vaccinale un dogme intouchable. Alors qu’ils avaient été priés de se faire vacciner en premier à cause de leur de rôle majeur dans la lutte contre le Covid-19, et qu’ils savent mieux que quiconque que cette maladie tue, les personnels de santé sont les premiers à colporter les fake-news au sujet de la vaccination. Tout un programme.