COOPÉRATION : LA FRANCE VA CONTRIBUER À LA CONSOLIDATION DE 6 ÉCOLES CONVENTIONNÉES

Le Premier ministre Rose Christiane Ossouka Raponda a reçu en audience ce vendredi 05 mars 2021, l’Ambassadeur de France au Gabon, Philippe Autier. Au cours de ces échanges, le diplomate a exprimé la volonté de son pays d’œuvrer à la consolidation déclinée en deux volets, des écoles publiques conventionnées. Il s’agit d’une part de la réhabilitation et d’autre part de la réforme de la gouvernance de ces établissements.

Cette consolidation concerne 6 écoles conventionnées réparties sur les villes de Libreville, Port-Gentil et Franceville, qui reçoivent à la fois des élèves gabonais et français. Ce sont donc des établissements de droit gabonais, homologués sur le plan pédagogique d’éducation nationale française.

La France veut apporter son soutien financier et rétablir la part des différentes parties dans la gestion de ces établissements.  ” Le ministre de l’Éducation nationale à bien voulu nous associer à sa réflexion sur la consolidation de ce réseau d’écoles publiques conventionnées. Nous devrions être en mesure avant la fin de ce semestre de signer un nouvel accord intergouvernemental franco-gabonaise sur ce réseau d’écoles publiques conventionnées. Nous devrions mettre en place un financement puisque nous souhaitons contribuer à la réhabilitation mobilière de ces six écoles., a précisé le diplomate.

Selon Philippe Autier, la consolidation de la gouvernance de ces établissements devrait permettre l’implication des parents d’élèves dans la gestion du réseau. Cette configuration est prévue dans le cadre d’un comité paritaire entre le ministère de l’éducation nationale et le comité des parents d’élèves, avec 4 membres pour représenter chaque partie. Un autre objectif de cette réforme est de rétablir le rôle consultatif de la France dans cette gestion.

Ces établissements conventionnés reçoivent 2 500 élèves par an, dont 400 élèves français, le reste étant globalement des élèves gabonais, a précisé le diplomate.

Par ailleurs, les échanges au cours de cette rencontre ont également porté sur la situation de  crise sanitaire qui prévaut en ce moment dans le monde.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x