COVID-19 : 100.000 DOSES DE VACCINS SINOPHARM POUR LE GABON

Selon le ministre de la Santé Guy Patrick Obiang Ndong, le don de 100.000 doses de vaccins Sinopharm du gouvernement chinois sera disponible au Gabon dès les premières semaines du mois de mars.
Cependant, le vaccin ne sera pas obligatoire et se fera de « manière volontaire avec un consentement éclairé” a indiqué le membre du gouvernement.

Cette annonce a été faite ce 22 février 2021 par le ministre de la Santé Guy Patrick Obiang Ndong. À ce titre, la vaccination se fera de façon volontaire et responsable.
« Nous n’obligerons personne a être vacciné » a-t-il indiqué .
Des équipes travaillent sur la mise en place d’un système de pharmacovigilance pour qu’après la vaccination toutes les personnes présentant quelques effets indésirables puissent le signaler. Selon le ministre, il s’agit d’un processus utilisé dans le monde : volontariat, consentement et pharmacovigilance.

Par ailleurs, l’Institut des produits biologiques de Pékin, la filiale du groupe pharmaceutique qui est chargée de sa conception, indique que le vaccin serait efficace à 79,34%. Des essais cliniques auraient été réalisés aux Émirats arabes unis (31.000 volontaires), avec un taux d’efficacité de 86%.

Shekina Bibaye

Leave a Reply

Your email address will not be published.