ÉDUCATION : PRÈS DE 2000 ETABLISSEMENTS SCOLAIRES MENACÉS DE FERMETURE

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de l’éducation nationale, a ouvert ce 14 octobre 2020, la commission ministérielle pour l’enseignement privé, 12 ans après sa dernière édition. Cette rencontre doit permettre de faire une autopsie des structures scolaires privées laïques et de pousser celles qui fonctionnement en marge de la loi, à régulariser leurs situations administratives et leurs cadres de vie. Les établissements privés qui ne mettront pas à profit cette période pour se conformer à la réglementation seront fermés.

Selon la commission ministérielle de l’enseignement privé, près de 2000 établissements privés fonctionnent de manière informelle. Ce qui n’est plus acceptable, selon les responsables du ministère de l’Education nationale. Ils ont ainsi invité les promoteurs des établissements scolaires clandestins, à se conformer aux normes avant la prochaine rentrée scolaire, prévue le 9 novembre 2020.

Les manquements de l’enseignement privé laïc baissent au fil des ans, le niveau général du système éducatif gabonais. Le choix du corps professoral et du personnel d’encadrement, dans les structures scolaires privées laïques est jugé approximatif. Les effectifs par classe y sont pléthoriques. Or les plus hautes autorités souhaitent rendre le système scolaire gabonais plus efficace. C’est pourquoi au cours de cette commission ministérielle, plusieurs procédures vont être allégées afin que tous ces établissements scolaires illégaux normalisent leur situation.

Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.

WhatsApp chat