ENVIRONNEMENT:  VERS UN « PRIX CARBONE » UNIFORME EN AFRIQUE ?

Le ministre des Eaux et Forêts, Lee White, a participé le 27 octobre par vidéoconférence au séminaire portant sur « Le prix carbone en Afrique : opportunités d’action au niveau territorial ».

Ces assises portaient essentiellement sur la contextualisation de la tarification du carbone et ses objectifs en relation avec les acteurs infranationaux en Afrique.

En effet, le monde fait face aux effets des changements climatiques, notamment les émissions du CO2. Il est donc impérieux que des actions soient mises en œuvre pour repousser au mieux l’impact de ce fléau.
Pour le Prof. Lee White, « Nous devons créer des espaces verts dans nos villes pour augmenter la séquestration de CO2 et créer des infrastructures qui seront plus résilient aux changements climatiques et faible en émissions de CO2. Je reste assez perplexe sur le fait que le prix d’une tonne de carbone au Gabon est inférieur à celui en Europe. Nous devons lors des prochaines réunions internationales revoir cela ».

Le prix carbone est une tarification du carbone et un des outils stratégiques de pilotage de la lutte contre le changement climatique dans les entreprises. Fixer un prix au carbone permet de reconnaître le poids des dommages venant des émissions de gaz à effet de serre (GES) pour ceux qui en sont responsables et qui ont la possibilité de les réduire.

Raïssa Moubecka

Leave a Reply

Your email address will not be published.

WhatsApp chat