FAUNE : LES ÉLÉPHANTS AFFAMÉS PAR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES

Selon une étude internationale menée par des scientifiques gabonais notamment le ministre des Eaux et forêts Lee White et des experts de l’Université de Sterling, dans le Royaume-Uni, et publiée ce 24 septembre 2020, l’impact des changements climatiques est terrible sur les éléphants des forêts. L’augmentation des températures a fait chuter vertigineusement le nombre de fruits disponibles dans les arbres de la forêt et déteint sur la forme physique des éléphants.

L’étude internationale menée dans le parc national de la Lopé a été publiée dans la revue scientifique de renom, Science. Elle est intitulée « Long-term collapse in fruit availability threatens Central African forest megafauna » (L’effondrement à long terme de la disponibilité des fruits menace la mégafaune des forêts d’Afrique centrale). Elle a mis en évidence la baisse de la production fruitière de l’ordre de 81 % entre 1986 et 2018 ainsi qu’un affaiblissement depuis 2008, de l’ordre de 11 %, de l’état de forme physique des éléphants de forêt frugivores.


Il y a 40 ans, en 1980, les éléphants et tous les autres animaux trouvaient des fruits mûrs sur un arbre sur 10. Cette fois, ils doivent fouiner sur plus de 50 arbres pour trouver celui qui porte des fruits.
Le climat est devenu plus chaud et sec, dans la région de la Lopé depuis les années 1980, augmentant de près de 1 degré Celsisus. Ce qui met en péril la survie des chimpanzés, des gorilles et d’autres espèces animales. Selon les Dr. Emma Bush et Dr. Robin Whytock de la faculté des sciences naturelles de l’Université de Stirling, qui ont participé à cette étude « La chute vertigineuse de la fructification pour plus de 70 espèces d’arbres étudiées dans le parc national de la Lopé, aura des répercussions sur la dynamique des forêts comme la dispersion des graines, la reproduction des plantes et les ressources alimentaires des animaux sauvages ». Le Gabon qui est le premier à effectuer une étude de ce genre pourrait inciter le reste de l’Afrique à le faire.

Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.

WhatsApp chat