FONCTION PUBLIQUE : BAISSE DES EFFECTIFS AU PREMIER TRIMESTRE 2021

Au premier trimestre de l’année en cours, le nombre des salariés du public a baissé de 0,8% pour s’établir à 101.663 agents. C’est ce que fait constater le ministère de l’Economie via sa Direction générale éponyme dédiée à la politique fiscale (DGEPF).

Selon la note conjoncturelle du ministère de l’Economie, cette baisse est consécutive à la baisse des agents de la fonction publique de -0,9% et celle de la Main d’œuvre non-permanente (MONP) de -0,7% au cours de la période citée.

Ces deux paramètres sont eux, dus à l’application des mesures d’ajustement prises par le Gabon il y a quelques années sur recommandation du Fonds monétaire international (FMI) pour faire face à la crise du pétrole de 2014 qui a secoué l’économie nationale sur le moyen terme. 

Ces mesures d’ajustement avaient débouché sur le gel des recrutements pour une période de 36 mois et la mise en retraite des agents ayant atteint l’âge de la retraite. Son application stricte semble avoir été payante, puisqu’elle a permis au Gabon de rationaliser ses dépenses en effectifs dans le secteur public. 

Toutefois, des efforts restent encore à fournir. Car, à la lecture de la note du ministère de l’Economie, cette baisse est un faux positif. En effet, entre le quatrième trimestre de 2020 (97.781 agents) et le premier ministre de 2021 (101.663 agents), les effectifs ont augmenté de +3882.

Séraphin Lame

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x