FRANCE : NICOLAS SARKOZY MIS EN EXAMEN POUR « ASSOCIATION DE MALFAITEURS »

Bien que l’information semble être passée sous silence par les grands médias français pourtant rompus à la tâche quand il s’agit des « affaires africaines » Nicolas Sarkozy a été mis en examen pour association de malfaiteurs le 16 octobre dernier par le parquet national financier français. 

Il s’agit de la 4e mise en examen de l’ancien chef d’Etat français dans l’affaire du financement libyen supposé de sa campagne présidentielle de 2007. L’ancien chef de l’Etat est déjà poursuivi dans ce dossier pour corruption passive, recel de détournement de fonds publics et financement illégal de campagne depuis mars 2018.

Malgré l’indignation de l’ancien président qui a dit être surpris de cette énième mise en examen qualifiant parfois de « complot » l’acharnement des juges, la justice française semble être en possession d’un faisceau d’indices importants qui suggèrent que Nicolas Sarkozy aurait reçu des fonds de l’ancien leader libyen Mouammar Kadhafi.  

Selon des documents publiés par Mediapart, l’équipe de campagne et des proches de Nicolas Sarkozy auraient perçu près de 50 millions d’euros et plusieurs autres versements en liquide. Des informations qui confortent la thèse d’une partie de l’opinion africaine qui soutient que l’attaque française contre la Libye Mouammar Kadhafi par l’armée française n’avait pour but que d’éliminer un témoin gênant.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

WhatsApp chat