GABON: 52,3% DES TOILETTES D’ECOLES SERAIENT NON FONCTIONNELS

Au Gabon, une enquête réalisée en juin dernier par le ministère de l’Education nationale en partenariat avec la Banque mondiale et l’Unicef fait un état des lieux de la situation de l’accès à l’eau, à l’hygiène et à l’assainissement (EHA) dans les établissements scolaires du Gabon.

Des 819 établissements scolaires répertoriés sur la base des calculs statistiques, l’accès aux commodités retenu a été analysé dans 480 établissements publics, sélectionnés sur la base d’un tirage aléatoire.

Si l’enquête fait un état de lieu de trois indicateurs identifiés plus haut, il faut noter que dans 62,8% des écoles publiques enquêtées, les toilettes sont améliorées. A contrario, 52% de ces toilettes sont non-fonctionnelles dans les écoles publiques. Cette proportion est de 44,3% dans les écoles privées.

Cette situation contraste d’une part, avec la défaillance des équipements installés dans ces écoles et d’autre part, avec le problème de manque d’eau flagrant dans les établissements d’enseignement scolaires du Gabon. C’est d’ailleurs ce que relève le rapport du ministère de l’Education nationale, puisque sur les 73,4% des écoles publiques enquêtées, 50,6% des points d’eau dans ces écoles sont non-fonctionnels contre 33,8% au privé.

« Vu les résultats sur les accès aux services EHA ci-dessus, on peut conclure que les bases sont présentes, surtout en termes l’existence des infrastructures. Cependant, il est aussi évident qu’il y a des défis majeurs à révéler pour atteindre les ODD dans les écoles au Gabon », note l’enquête

Parmi ces défis, la lutte contre la défection des élèves à l’air libre dans les écoles publiques, l’entretien et le nettoyage des latrines et des points d’eau ainsi que la préservation de la qualité de cette ressource.

Séraphin Lame

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x