GABON ÉLU AU CONSEIL DES DROITS DE L’HOMME

L’Assemblée générale des Nations-Unies (ONU), a élu, ce mardi 13 octobre 2020, les 15 nouveaux membres du Conseil des droits de l’Homme, dont le Gabon, la France, la Côte d’Ivoire et le Sénégal, pour un mandat de trois ans (2021-2023). Le Gabon a été élu en même temps que la Côte d’Ivoire, le Malawi et le Sénégal pour le compte du groupe des Etats d’Afrique, qui avait quatre sièges à pourvoir.

Le Conseil des droits de l’Homme a la responsabilité de renforcer la promotion et la protection des droits de l’Homme autour du globe. Il est en mesure d’examiner toutes les questions et situations en lien avec les droits de l’Homme qui nécessitent son attention, selon un communiqué de l’ONU.

La candidature du Gabon, dans le cadre du groupe Etats d’Afrique était vouée à réussir. En matière des droits de l’Homme, d’égalité des genres femme-homme, le Gabon tient l’une des meilleures places du continent.

Au cours de la 43e session du Conseil des droits de l’Homme, tenue en février 2020, à Genève, la ministre de la Justice Erlyne Antonela Ndembet Damas, avait d’ailleurs fait l’éloge de la promotion des droits de l’Homme au Gabon. Elle avait relevé notamment la promulgation de la loi numéro 003/18 du 8 février 2019, portant Code de l’enfant en République gabonaise. Le gouvernement gabonais reste donc soucieux de la nécessité d’actualiser ses instruments juridiques en conformité avec les exigences contenues dans les instruments juridiques internationaux, auxquels il fait partie.

« Plutôt que de dire que beaucoup reste à faire, nous disons que beaucoup a été fait, et beaucoup va être fait, notamment avec la remise du Rapport de la stratégie de la promotion des droits de la femme et de la réduction des inégalités entre les hommes et les femmes au Président de la République, Ali Bongo Ondimba par la Première Dame, qui est venue aider le pays à s’arrimer aux normes internationales », a indiqué la ministre de la Justice, ce 13 octobre 2020.

Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.

WhatsApp chat