GABON-FMI : UN NOUVEL ACCORD POUR RÉDUIRE LA VULNÉRABILITÉ DES FINANCES ET DE LA DETTE PUBLIQUE

Les autorités gabonaises et le Fonds Monétaire International (FMI) ont conclu, à l’issue d’une mission du FMI tenue du 1er mai au 7 juin, un accord au niveau des services au titre du Mécanisme Élargi de Crédit (MEDC). L’objectif est de soutenir le Gabon dans sa résilience à la Covid-19 et assurer une croissance post Covid-19 forte, durable et inclusive.

Le Gabon, déjà fortement touchée par la crise économique de 2014, celle liée à la pandémie de la covid-19, n’a pas été luisante pour l’économie. Pour tenter de redresser les finances, le Gabon s’est engagé dans une réforme de ses stratégies particulièrement au niveau économique, notamment avec la mise en place du Plan d’Accélération de la Transformation. Pour soutenir ce nouvel élan, le FMI s’engage à travers cet accord de trois ans, à soutenir les réformes et les politiques économiques du pays.

Selon Boileau Loko, directeur de la mission du FMI, ce nouveau programme ” vise à réduire les vulnérabilités des finances et de la dette publique et à favoriser une croissance forte, durable, verte et inclusive, tirée par le secteur privé.”

Ce nouvel accord sera soumis à l’approbation de la direction du FMI et à l’examen du Conseil d’administration dans les semaines à venir.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x