GABON : LA PRODUCTION DU GAZ BUTANE DEVRAIT PASSER À 20% EN 2023

Dans le cadre de la diversification de l’économie gabonaise, le gouvernement gabonais ambitionne devenir à moyen terme devenir exportateur de gaz butane. Jusqu’ici 90% de la production locale sert à la consommation des ménages. L’opérateur français, Perenco a annoncé le lancement d’une usine qui produira 10 000 tonnes de gaz butane par an. Ceci permettra au Gabon d’accroitre sa production nationale.

Le directeur générale de la compagnie française, Adrien Broche a d’ailleurs rencontré le ministre gabonais du pétrole du gaz et des mines, Vincent de Paul Massassa pour lui faire part de cette nouvelle. Selon lui, la nouvelle usine qui produira 10 tonnes de gaz butane à Batanga dans les environs de Port-Gentil rentre en production dès l’année prochaine.

« Nous avons lancé avec l’État du Gabon un grand projet, qui va permettre de produire du gaz domestique à l’horizon 2023, ce qui va permettre de diminuer les importations du Gabon et donc de développer le gaz au sein du pays », a-t-il confié.

A ce jour, le pays ne produit que 20 % de sa consommation totale et en importe la grande majorité. Avec la production prochaine des 20% par Penco, le déficit à combler sera de 60%. Le pays souhaite davantage accroitre, puis exporter sa production en gaz butane. « Les réserves de gaz du Gabon sont assez importantes au vu des données dont nous disposons. Aujourd’hui, nous avons une task-force essentiellement dédiée à tous les projets gaziers. Donc, de ce point de vue, le Gabon peut prétendre devenir un pays exportateur de gaz dans quelques années » explique Edgard Mbina Kombila, directeur général des hydrocarbures.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x