GABON : LE GOUVERNEMENT POURRAIT RECONFINER

C’est la question qui circule en ce moment sur toutes les lèvres. Le ministre de l’Intérieur, Lambert-Noel Matha et son collègue de la Santé, Guy Patrick Obiang Ndong ont animé le 12 janvier 2021 une conférence de presse conjointe consacrée à la stratégie de lutte contre la propagation de la covid-19.

Une occasion pour les membres du gouvernement, d’insister sur le maintien des mesures visant à stopper l’épidémie et surtout envisager un probable confinement au regard de la tendance haussière du nombre de cas positifs mais également face à l’inquiétude de la mutation du virus dans le monde.

Face à la menace d’une seconde vague au Gabon, les ministres de l’Intérieur et de la Santé ont, le 12 janvier 2021,  invité les populations à respecter les mesures barrières édictées par le gouvernement pour lutter efficacement et durablement contre la covid-19. « Le gouvernement, toujours soucieux de la santé des populations, entend au nom du principe de précaution, utiliser la même rigueur pour freiner la propagation du virus, car cette seconde vague, plus contagieuse et plus meurtrière, peut plonger notre pays dans une profonde détresse et tristesse », a indiqué Lambert-Noel Matha.

Cependant, face au constat d’augmentation des cas ces dernières semaines, au Gabon, le gouvernement invite les uns et les autres à « la responsabilité » et à la « prudence ». Pour cela, « les forces de défense et de sécurité ont été instruites et qu’au-delà de la sensibilisation, une phase de sanctions va suivre pour faire face au relâchement, à l’insouciance et à l’incivisme dont font montre beaucoup de nos compatriotes », a-t-il ajouté.

Fort de constat, le gouvernement met en garde contre la reconduction d’un nouveau confinement sans pour autant déplorer l’augmentation des contaminations auquelles le pays fait face.

Raïssa Moubecka

Leave a Reply

Your email address will not be published.