GABON : UN ORGANISME POUR SUIVRE L’ACCÉLÉRATION DE LA TRANSFORMATION DU PAYS

Le conseil des ministres du 22 janvier a entériné la création du Conseil national de coordination et de suivi du Plan d’Accélération de Transformation (PAT). La structure dotée d’une autonomie technique, administrative et de gestion financière aura un droit de regard sur sur l’exécution des projets et réformes issus du PAT.

Les résolutions issues du séminaire gouvernemental des 18 et 19 janvier 2021, s’enchaînent. Dans sa volonté de relancer le développement du pays, le chef de l’Etat a incité les membres du gouvernement à une nouvelle dynamique. A cet effet, le PAT regroupe toutes les actions qui seront envisagées pour atteindre cet objectif. Le Conseil national de coordination et de suivi de ce plan, va rendre compte des actions entreprises dans ce cadre, afin de peaufiner les prises de décision du chef de l’Etat.

Le conseil sera constitué de trois cellules de gestion des projets économiques, sociaux, catalyseurs, d’une cellule de communication et gestion du changement, d’un comité d’orientation stratégique et aussi d’une plénière de conseil.

Pour rappel, lors du séminaire gouvernemental, le chef de l’Etat s’est montré très intransigeant envers les membres du gouvernement. Pour une la mise en exécution effective du plan d’accélération de transformation, aucune incompétence ou manque de productivité ne sera tolérée.

Leave a Reply

Your email address will not be published.