JUSTICE : L’AVOCAT DE BRICE LACCRUCHE ALIHANGA DÉNONCE « LE NON-RESPECT DU DROIT DE LA DÉFENSE »

Alors que l’ancien directeur de cabinet du Président de la République comparait devant le tribunal correctionnel ce jeudi 29 avril pour « Faux et usage de Faux » son avocat, Me Ange Kevin Nzigou dénonce le « non-respect du droit de La Défense ».

Dans une conférence de presse devant des médias choisis, Me Ange Kevin Nzigou a dénoncé l’audience de ce jeudi 29 avril 2021. Pour ce dernier, les faits pour lesquels son client sera jugé le 29 avril n’ont jamais fait l’objet d’une enquête. Dénonçant pour la énième fois l’interpellation en décembre 2019 de son client, Anges Kevin Nzigou estime que le ministère public a été dans l’incapacité d’énoncer les charges retenues contre Brice Laccruche Alihanga

Me Nzigou dénonce aussi l’inaccessibilité à son client. « J’ai demandé à avoir accès à mon client, ainsi qu’à son dossier au ministère public pour mieux préparer sa défense. Mais jusqu’a ce jour, je n’ai pas encore rien reçu et le procès est pour ce 29 avril » a déclaré l’avocat de Brice Laccruche Alihanga sans prouver ses allégations.

Dans tous les cas pour Me Nzigou ”BLA”, « sera présenté devant le tribunal pour une infraction que son conseil ne connaît pas » des affirmations qui auraient pu soulever des questions légitimes si comme le rapporte notre confrère l’union, elles n’étaient pas « contraires à la réalité des faits. »

En effet, le journal l’Union rapporte que dans l’avis de comparution de Brice Laccruche Alihanga délivré par le procureur de la République, le 19 avril et reçu par Me Nzigou, le lendemain, le motif de la comparution est explicitement spécifié. Par ailleurs citant une source judiciaire, Me Nzigou aurait refusé de se présenter en personne pour consulter le dossier de client.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x