LA BDEAC LANCE UN PROGRAMME D’ÉMISSIONS OBLIGATAIRES DE 300 MILLIARDS FCFA

La session ordinaire du 30 novembre 2020 de l’assemblée générale de la Banque de développement des États de l’Afrique centrale (BDEAC) a entériné le lancement d’un programme d’émissions obligataires par appel public à l’épargne d’un montant maximum de 300 milliards de francs CFA sur une période de 3 ans (2020-2022).

Le ministre de l’Economie et de la Relance, Jean-Marie Ogandaga, a pris le 30 novembre 2020 par visio-conférence à l’Assemblée générale de la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC). Ladite Assemblée générale a approuvé le lancement d’un programme d’émissions obligataires par appel public à l’épargne d’un montant maximum de 300 milliards FCFA sur 3 ans (2020-2022). Notons que pour la première année (2020), l’opération portera sur un montant de 100 milliards de francs CFA.

Cette initiative va permettre à la BDEAC de diversifier son portefeuille de financement à travers une opération sur le marché de la CEMAC d’une part et aussi restaurer sa position comme un acteur du marché financier de la sous-région d’autre part. « Elle s’inscrit en droite ligne de l’objectif prioritaire n° 2 du Plan stratégique 2017-2022 qui encourage la Banque à sécuriser et diversifier ses sources de financements. Ainsi, les fonds mobilisés serviront à financer les projets du secteur privé avec des ressources adaptées en termes de maturité et de différer de taux », indique la BDEAC.

Par ailleurs, par cette opération, l’institution bancaire compte mobiliser le potentiel de l’épargne locale et lever des capitaux sur le long terme en bénéficiant des ressources en monnaie locale sans risque de change, ni risque de transfert.

Raïssa Moubecka

Leave a Reply

Your email address will not be published.