LA RÉHABILITATION DE L’ENAM ÉVOQUÉE PAR LE MINISTRE DE LA CULTURE À LA PRIMATURE

Le ministre de la Culture et des Arts, Michel Menga M’Essone, a présenté, ce mercredi 23 septembre 2020 au cours du Conseil de cabinet interministériel sectoriel, le plan d’actions de son département ministériel visant à promouvoir la culture et l’art au Gabon. Parmi les projets présentés, la réhabilitation de l’Ecole nationale d’art et manufacture (Enam).

Il y a quelques mois, le directeur général de l’Enam, Rano Michel Nguema annonçait que l’école allait fermer. Il se plaignait de l’état de vétusté de l’établissement, des herbes obstruant l’entrée principale et des reptiles rodant autours des bâtiments. Cette école qui forme les artistes a été laissée à l’abandon. Michel Menga M’Essone, en évoquant le dossier devant la cheffe du gouvernement, redonne espoir à bon nombre d’artistes et d’apprenants.

En outre, le ministre de la Culture et des Arts a évoqué la mise en place d’espaces culturels et la révision du statut de l’artiste et l’examen du texte organisant le Bureau gabonais des droits d’auteur (Bugada). S’agissant du dernier point cité, il faut noter que les artistes gabonais coalisés autour de deux associations ont porté plainte contre ce bureau, en vue de débloquer le paiement de leurs droits d’auteurs.

Maxime OWONO

Leave a Reply

Your email address will not be published.

WhatsApp chat