L’ANCIEN DG DE LA MARINE MARCHANDE REJOINT SON SUCCESSEUR A “SANS FAMILLE”

La lutte anticorruption au Gabon s’intensifie ces dernières semaines. L’on enregistre plusieurs interpellations de hauts cadres de l’administration publiques ces derniers jours. La dernière en date, celle de l’ancien directeur général de la marine marchande Ruben Ndzibe et l’un de ses chargés d’études, tous deux écroués à la prison centrale de Libreville, ce mercredi 16 septembre 2020, nous apprend Gabon Média Time.

Ces arrestations précèdent celle de l’actuel directeur général de cette même administration, Martin Ndong Ntoutoume, placé sous-mandat de dépôt vendredi 11 septembre dernier. De sources croisées, et selon des proches du dossier le prédécesseur de ce dernier aurait récemment été arrêté puis écroué à la prison de Libreville.

Les raisons de ces interpellations résident dans le détournement présumé d’un montant d’environ 2 milliards de FCFA. D’après les responsables du Syndicat des agents de la marine marchande (Synamm), cette somme proviendrait des ristournes engrangées par cette entité. Cet argent devait initialement servir à la construction du siège de la Marine marchande, au paiement de deux trimestres d’arriérés de primes de rendement aux agents, à l’achat des véhicules pour le service mais aussi à l’apurement d’une partie de la dette du loyer de l’actuel siège.

La corruption et autres crimes financiers, ces maux qui minent la société gabonaise et la haute administration en particulier font l’objet d’un combat particulier de la part des plus hautes autorités gabonaises. Les récentes interpellation dénote d’une volonté accrue de rompre avec l’impunicité.

Freddy MOUSSOUNDA

Leave a Reply

Your email address will not be published.

WhatsApp chat