MONT-BOUËT : 487 ENTREPRISES ÉCHAPPENT AU CONTRÔLE DE L’ÉTAT

Selon des statistiques de la Direction générale des Impôts (DGI), environ 487 entreprises échappent au contrôle de l’État au marché Mont-Bouët. Ce constat n’est cependant pas nouveau.

Le marché de Mont-Bouët, situé au quartier commercial Petit-Paris est le plus grand marché de la capitale. Ce marché est à majorité composé d’entreprises individuelles et de Très petites entreprises (TPE) détenues pour la plupart par des expatriés.

Selon un constat établi par la direction générale des Impôts (DGI), 487 entreprises exerçant dans ce marché échappent au contrôle de l’État, en ce sens qu’elles sont informelles. Ce nombre, malgré les assouplissements des formalités de légalisation de son entreprise, met en lumière de nombreux facteurs explicatifs.

Le constat posé par la DGI n’est cependant pas nouveau. Il y a de cela quelques années, l’ancien Centre de développement des entreprises (CDE), lors d’une tournée dans les différents marchés de la capitale mettait en lumière plus de 3 000 entreprises informelles. Ce chiffre a depuis beaucoup baissé.

Séraphin Lame

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x