Medias241.com-GABON-POLITIQUE: NICOLE ASSELE CONTESTE SON ÉVICTION DE LA TÊTE DU CLR-

Évincée de son poste de Délégué général au sein du Centre des Libéraux réformateurs (CLR), Nicole Assélé, fille de Jean Boniface Assélé, va convoquer le 23 décembre une réunion du Directoire. Une décision qui pourrait accentuer la tension palpable entre cette dernière et son père qui n’est autre que le fondateur du parti politique cité.

La réunion convoquée par la fille d’Assélé va plancher sur le “climat actuel au sein du CLR” et la mesure conservatoire de la Cour Constitutionnelle relative aux dernières mesures gouvernementales contre la Covid-19.

Compte tenu de l’extrême importance des points inscrits à l’ordre du jour, cette dernière a requis la présence de tous les membres du directoire du CLR. Une décision qui n’a pas encore fait réagir son père malgré que ce dernier s’est prononcé sur son éviction du sommet du parti.

Faisant ainsi fi de son éviction, Nicole Assélé devrait rejeter la décision de son père non sans se présenter comme une membre à part entière de ce parti. Mettant dans la confusion le directoire, cette posture devrait être source de tensions entre elle et son père qui depuis plusieurs mois met en exergue les dysfonctionnements qui affectent son parti politique.

Selon Jean Boniface Assélé, ces dysfonctionnements seraient le fruit des “petits farfelus” du CLR. Parmi lesquels, sa fille. Une posture qui n’est pas de nature à faciliter la tâche à Nicole Assélé qui, deux ans seulement après son parachutage en qualité de Délégué général se retrouve à faire le chemin de croix pour se maintenir au sein du CLR.

SL