Pour TOYOTA les pauvres n’aiment pas le Gabon !

Pour TOYOTA les pauvres n’aiment pas le Gabon !

La représentation locale du constructeur nippon s’est fendue d’une publicité dans le journal l’union dans laquelle elle exhorte les populations à acheter dans les concessions Toyota et dire non aux vendeurs informel, entendez par les concessionnaires généralement libanais.

L’analyse de cette affiche a provoqué un débat au sein de la rédaction que nous résumons en quelques points, dans le choix des mots et des visuels.

Toyota dit non à l’informel : contrairement à ce que prétend TOYOTA GABON les concessionnaires qui vendent des voitures d’occasions le font en toute légalité car étant constitués en entreprises.

L’image d’une véhicule de type station wagon VX:  véhicule de commandement des membres du gouvernement dont le prix flirte aisément avec cent millions ( 100 000 000 FCFA) dans ses versions “full options” le VX n’est surement pas le véhicule à la portée de tous qui fera dire à “l’informel.”  Difficile de croire que les consommateurs Gabonais se reconnaissent dans le message décliné par cette voiture.

 

Alors que les concessionnaires européens excellent dans des offres attractives : le leasing , paiement en plusieurs tranches, des bonus sur des reprises. Les mêmes marques au Gabon brillent par des pratiques élitistes et sélectives. Tant que les véhicules neuf  auront des prix que rien ne justifient les consommateurs se tourneront toujours vers “l’informel”

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.