SANTÉ : AU BURKINA LES TRADIPRATICIENS SE FONT VACCINER CONTRE LA COVID-19

Alors qu’au Gabon, la pandémie sanitaire a été victime du discours négationniste de certaines personnalités politiques notamment de l’opposition, ailleurs en Afrique les fake-news et les discours irresponsables laissent peu à peu place à la prise de conscience collective face à une crise sanitaire qui continue de tuer.

Les membres de l’association des tradipraticiens de santé de la région du centre reçoivent leurs premières doses de vaccin contre le COVID-19. Le lancement a eu lieu le dimanche 03 octobre dernier au siège de l’association à Ouagadougou.

Une centaine, ils étaient, ces membres de l’association des tradipraticiens. Venus de divers horizons de la capitale du Burkina Faso, ils étaient en file indienne. Chacun attendait son tour pour recevoir sa dose de vaccin. Cette action s’inscrit dans la lutte contre la propagation de la pandémie du COVID-19.

« Ce sont les deux mains qui se lavent », a introduit le président du réseau du centre des tradipraticiens de santé, Mamadou Savadogo. Selon lui, les deux médecines, notamment la traditionnelle et la conventionnelle, sont les enfants d’une même mère. Donc, il était nécessaire qu’ils se réunissent en ce jour pour faire preuve d’une bonne cohésion sociale.

« Ce matin, nous nous sommes réunis pour approuver la vaccination du COVID-19. C’est une fierté pour les tradipraticiens d’avoir ce produit qui finit ce mal. Au tout début, on a participé à l’arrestation de la propagation de ce même mal. Dieu merci, le Burkina, même s’il n’est pas épargné, est quand même sauvé », a soutenu Mamadou Savadogo.

Medias241 avec burkina24.com/