SÉCURITÉ ALIMENTAIRE : 10 ANS DE PROGRÈS EN AFRIQUE CENTRALE, SELON LA FAO

A l’occasion de la journée mondiale de l’Alimentation célébrée chaque 16 octobre, le coordonnateur du Bureau sous-régional de la FAO pour l’Afrique centrale, représentant au Gabon et Sao Tomé-et-Principe, Hélder Muteia, a présenté la situation de la sécurité alimentaire et de la nutrition en Afrique centrale, dans une interview datée du 28 octobre 2020.

Le nouveau rapport sur l’Etat de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde publié en juillet 2020 montre « qu’entre 2005 et 2015, l’Afrique centrale a réalisé des progrès significatifs en termes de sécurité alimentaire et nutritionnelle, passant d’une prévalence de la malnutrition de 32,4% à 24% », a précisé le coordonnateur du Bureau sous-régional de la FAO pour l’Afrique centrale, dans le quotidien ‘’L’Union’’.

C’est à partir de 2016 que la situation a commencé à se dégrader, à cause de « la faiblesse des investissements dans la production alimentaire, les marchés des produits agroalimentaires peu développés, les conflits armés dans certains pays comme le Tchad, le Cameroun, la RDC, la RCA et la situation économique mondiale, notamment la baisse du prix du pétrole brut », a-t-il expliqué.

Il a souligné que 690 millions de personnes souffre de la faim dans le monde, en Afrique centrale, c’est 51,9 millions de personnes qui en souffrent.

Maxime OWONO

Leave a Reply

Your email address will not be published.

WhatsApp chat