SÉNÉGAL : L’AGRESSION DES ÉTUDIANTS GABONAIS N’ÉTAIT PAS UN ACTE XENOPHOBE

Contrairement aux nombreuses réactions sur les réseaux sociaux qui en ont fait une «  attaque xénophobe», il s’agissait en fait d’un ” vol avec violence”. Le Conseil des Gabonais du Sénégal et l’Association des élèves et étudiants du Sénégal ont apporté un certain nombre d’éclaircissements en fin de journée.


Selon un communiqué conjoint du bureau élu du Conseil des Gabonais du Sénégal et l’Association des élèves et étudiants gabonais au Sénégal, une étudiante gabonaise aurait été victime d’un vol à l’arrachée, par la suite, ses camarades auraient été pris à partie par un groupe de jeunes gens. Pour ces deux organisations, l’altercation dont il est question « N’a pas de lien avec un sentiment anti-étrangers qu’auraient les Sénégalais contre les ressortissants des pays étrangers ». Par ailleurs aucune agression à l’acide n’a eu lieu et ce  contrairement à ce qu’on peut entendre dans une vidéo publiée par une des victimes de l’agression. « Par ailleurs nous comptons dire ici, que l’information selon laquelle une compatriote aurait été brûlée au visage avec de l’acide n’est pas avérée » ont déclaré les deux organisations.

En fin de journée, les étudiants agressés ont rencontré les autorités diplomatiques du Gabon au Sénégal et les ont assuré de leur capacité de reprendre les cours dès le 1er juin. Rappelant qu’une plainte avait été déposée auprès des autorités sénégalaises, l’Ambassade du Gabon au Sénégal a invité les ressortissants gabonais  à faire preuve de responsabilité dans leur communication sur les réseaux sociaux afin d’éviter de propager des informations incomplètes ou hors contexte, pouvant entraîner un mouvement de panique généralisé.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x