SOCIÉTÉ : FACE A LA CONCURRENCE CHINOISE CANAL+ BAISSE SES PRIX AU CAMEROUN MAIS PAS AU GABON

Déjà victime du phénomène des câblodistributeurs ces pirates qui n’hésitent pas à revendre ses bouquets à vil prix, le français Canal+ doit faire face à une nouvelle menace celle du chinois Startimes dont les bouquets suscitent engouement et passion chez les clients depuis quelques années.

« L’engouement suscité par Startimes depuis quelques années rebat les cartes de l’offre audiovisuelle payante sur le continent. Longtemps dominateur, notamment dans son pré carré de l’Afrique francophone, Canal+ doit désormais lutter contre l’esprit conquérant de l’opérateur chinois. » rappelle notre confrère Ecofin.

En effet, depuis le début de l’année 2021, le français Canal+ a revu à la baisse les pris de ses principaux bouquets au Cameroun. Il s’agit notamment des bouquets « Access » et « Evasion », qui reviennent désormais à 5000 et 10 000 FCFA, au lieu de 5500 et 11 500 FCFA comme ce fut le cas tout au long de l’année 2020.

« Avec ses bouquets dont les prix oscillent entre 5500 et 10 500 FCFA, en plus d’un décodeur commercialisé à 5 000 FCFA, Startimes, peut-être grâce à l’effet de la nouveauté, a aguiché de nombreux Camerounais ces derniers mois. » souligne à nouveau notre confrère Ecofin. Une tendance qui s’observe aussi au Gabon où les ménages commencent à privilégier les offres alternatives à Canal+. En plus d’une offre commerciale qui serait non adaptée aux revenus les plus faibles, il est reproché à Canal+ plus une fragilité technique « Les images disparaissent dès qu’il pleut » se plaignent régulièrement de nombreux clients sur les réseaux sociaux.

Leave a Reply

Your email address will not be published.