SOCIÉTÉ : PETRO GABON  MIS HORS DE CAUSE DANS LES DERNIERS INCIDENTS IMPLIQUANT DES BOUTEILLES DE GAZ

La responsabilité de Petro-Gabon, distributeur de 80% des bouteilles de gaz domestique sur le marché gabonais était pointée du doigt dans la « série » d’accidents domestiques liés à l’usage de ses bouteilles.

De prime abord il n y a eu aucune explosion au sens étymologique du terme. A la date de l’accident les pompiers n’avaient pas été alertés par une quelconque explosion dans le secteur. Toutefois,  chez une des victimes au quartier Angondje, les pompiers ont pu se rendre compte que le  plafond en plâtre du studio et des baies vitrés étaient totalement détruits

L’équipe du service de prévention contre les risques d’incendie et d’explosion a aussi constaté que «  la bouteille de gaz ainsi que le kit de détendeur, ne présentent également aucune trace de détérioration qu’on aurait dû observer en cas d’explosion » Un constat qui met hors de cause la sécurité des bouteilles de Gaz de Petro-Gabon. Les pompiers concluent leur rapport en affirmant qu’un «  violent souffle sans départ de feu » serait à l’origine de cet accident.

Contrairement aux normes internationales qui exigent une révision des bouteilles tous les 10 ans, chez Petro-Gabon, cette vérification est faite tous les 5 ans.

Ces constats d’experts et de sémantiques ne doit pas faire oublier la victime, une jeune femme, qui a malheureusement succombé de ses blessures. Il s’agit pour les autorités et les services techniques de Petro-Gabon et de la société gabonaise d’entreposage des produits pétroliers (SGEPP) de sensibiliser sur les bons gestes en matière d’utilisation des bouteilles de gaz domestique afin de renforcer la sécurité des gabonais.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x