‘’ SOLIDAIRES’’, L’ÉVÉNEMENT POUR SOUTENIR LES PERSONNELS D’ÉTABLISSEMENTS DE NUIT

Ralph Malcom Sambouni et Tanguy Akouré, respectivement propriétaire du bar le ‘’Hype’’ et président du collectif des établissements de nuit du Gabon, ont, dans l’émission ‘’Et si on en parlait ?’’ de Médias 241 du mercredi 28 octobre 2020, détaillé les contours de l’événement ‘’Solidaires’’, qui sera organisé ce samedi 31 octobre 2020 à l’hôtel Tropicana, à Libreville. L’objectif de cet événement animé par les meilleurs disc joker de la capitale, est de récolter des fonds afin de permettre aux personnels d’établissements de nuit, d’assurer les frais de rentrée scolaire.

Les propriétaires des établissements de nuit et leurs personnels sont sur le carreau depuis le 13 mars 2020, date de la fermeture officielle des bars et boîtes de nuit du Gabon, cela en vue de freiner la propagation de la Covid-19 au Gabon. « Depuis le mois d’avril nos employés ne sont pas payés… Concernant notre collectif, nous sommes une quinzaine d’établissements, reparties dans Akanda, Libreville, Owendo, et nous regroupons environ 200 employés, et quand vous savez qu’un employé nourrit en moyenne 5 à 6 personnes, c’est donc près de 3 000 personnes qui sont impactées par cette situation actuelle, causée par la covid-19 », a déclaré Tanguy Akouré.

A quelques jours de la rentrée des classes, les patrons de ces établissements de nuit ont l’idée d’organiser un événement dénommé ‘’Solidaires’’, pour soutenir leurs personnels. «L’évènement se tiendra sur un mois, il débutera ce samedi à l’hôtel Tropicana, à 13h, mais nous avons prévu de mettre dans des restaurants partenaires, des urnes, ou l’on pourra mettre des contributions pour nos employés, afin que nous puissions acheter des trousseaux scolaires pour nos employés », a précisé par la suite Tanguy Akouré.

L’évènement sera festif. « Chaque établissement choisira un Disc joker de chez lui qui prestera pendant une heure de temps », a précisé Ralph Malcom Sambouni. Les deux invités de l’émission ont précisé la mise en place d’une urne à l’hôtel Tropicana. La distanciation physique sera respectée, et un poste sanitaire sera mise en place, pour désinfecter le public présent, et mettre à leur disposition des masques de protection.

Maxime OWONO

Leave a Reply

Your email address will not be published.

WhatsApp chat