spot_img

ACW 2022: LE GABON RÉAFFIRME SA VOLONTÉ D’ABSORBER 100 MILLIONS DE TONNES DE CO2 PAR AN

En prélude à la COP27, Libreville abrite depuis ce lundi 29 août 2022, la semaine africaine du climat (ACW). Cet événement qui réuni plusieurs acteurs du climat a pour objectif de mettre en œuvre des actions régionales dans le but d’intensifier la lutte contre les changements climatiques. Occasion pour le Pays hôte, déjà leader en la matière, de décliner ses ambitions.

« Depuis plus de 10ans, nous redoublons d’efforts pour protéger notre formidable patrimoine forestier et bâtir une économie faiblement émettrice en carbone. Le Gabon, qui a déjà atteint les objectifs fixés par l’Accord des Paris, est considéré comme le pays le plus positif au monde en matière de carbone. A l’avenir nous entendons encore faire mieux en projetant d’absorber plus de 100 millions de tonne nette MD de dioxyde de carbone par an. » a indiqué le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba.

Le 6 juillet dernier, le Gabon présentait en qualité de signataire de l’accord de Paris, sa Contributions déterminées au niveau national (CDN). Si à travers elle, le pays s’engageait à rester neutre en carbone jusqu’en 2050, l’aspect financier reste une point important. En effet, la nouvelle CDN tient également compte des besoins du pays en termes de coûts économiques de l’adaptation aux changements climatiques pour lesquels des appuis techniques et financiers seront nécessaires. D’ailleurs pour cette raison, qu’au cours du point de presse qu’il a co- animé, Le professeur Lee White, ministère en charge de l’environnement a rappelé l’importance pour les pays pollueurs d’honorer leurs engagements financiers.

«sur les 100 milliards de dollars promis a Kopenag, il y’a eu une étude sur la mobilisation de ces fonds qui montre que si on a la chance sur la période 2020-2025 on va arriver en moyenne a 100 milliards par an… il y’a quand même de l’argent qui commence à être mobilisé, mais moi ministre de l’environnement au Gabon je ne le vois pas cet argent. » a-t-il indiqué

L’événement démarré ce jour, va s’étendre sur 5 jours. Occasion pour les différents acteurs présents d’échanger sur la mise en œuvre des décisions prises lors de la COP 26, notamment sur l’adaptation, l’atténuation, le financement, et de préparer la participation à la COP 27 qui se tiendra à Charm el-Cheikh, en Egypte en novembre de cette année.

Freddy Moussounda
Freddy Moussounda
Journaliste spécialisé dans les thématiques Politique et Société, Freddy Moussounda est chef de la rédaction de Medias241. Il est également consultant en communication.
Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille