SÉCURITÉ ALIMENTAIRE: 1411, LE NUMÉRO VERT POUR PRÉVENIR LES RISQUES SANITAIRES

Prévenir les risques sanitaires et phytosanitaires au Gabon, tel est l’objectif du 1411, numéro vert mis en place par l’Agence gabonaise de sécurité alimentaire (AGASA) et disponible depuis hier, jeudi 23 septembre 2021. A travers cet outil, l’AGASA souhaite implémenter un système de veille et d’alerte, facilitant la surveillance et l’évaluation des effets indésirables liés à l’utilisation des produits après leur mise sur le marché national

« Dans notre démarche qualité, nous sommes vraiment au contact des usagers. Nous garantissons à travers ce numéro que toutes les plaintes liées aux mauvaises pratiques dans le domaine seront prises en compte et les inspecteurs seront envoyés sur le terrain. C’est vraiment un numéro qui est à la portée de tout un chacun, que ce soit les consommateurs que ce soit les opérateurs qui ont besoin d’être sensibilisés, écoutés et guidés dans les bonnes pratiques », a expliqué Alia Maheva Bongo Ondimba, directeur général de l’Agasa.

De manière plus spécifique, l’AGASA souhaite à travers cette initiative, être à l’écoute permanent des usagers (Consommateurs/Opérateurs économiques), assurer une meilleure gestion des risques sanitaires et phytosanitaires, contribuer à l’amélioration du système de veille sanitaire , d’évaluer le type de risques sanitaires auxquels les consommateurs sont confrontés. De plus, les téléconseillers ont pour missions de fournir des informations générales sur l’AGASA à l’exemple des informations sur les documents délivrés par l’AGASA, de gérer les dénonciations sur l’état sanitaire des établissements alimentaires et de répondre aux préoccupations thématiques sanitaires et phytosanitaires.

Avec ce numéro vert, la lutte contre la prolifération des produits impropres à la consommation pour les ménages s’accentue. En juillet 2021, la Douane gabonaise détruisait dans le cadre de l’opération tripharme plus de 5 000 tonnes de produits importés, saisis sur le marché local.

Leave a Reply