spot_img

Assemblées annuelles d’Afreximbank : Fernand Yves Mafoumbi met l’accent sur le rôle crucial du secteur privé

Le ministre du Commerce du Gabon, Yves Fernand Manfoumbi prend part actuellement aux 30e Assemblées annuelles de la Banque africaine d’import-export (Afreximbank) ouvertes le 19juin dernier à Accra. Représentant également le Conseil des ministres du Commerce de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf), Manfoumbi a souligné l’importance du secteur privé pour une croissance soutenue et inclusive en Afrique.

Cet événement prestigieux marque le point culminant des célébrations du 30e anniversaire d’Afreximbank, qui se dérouleront tout au long de l’année sous le thème « Concrétiser la vision : Créer la prospérité pour les Africains ». Les Assemblées annuelles, qui se tiennent jusqu’au 21 juin, réunissent des milliers de participants, dont des dirigeants politiques, des chefs d’entreprise et des universitaires venus d’Afrique, des Caraïbes et d’autres régions.

Dans son discours d’ouverture, le ministre Manfoumbi a félicité Afreximbank pour son rôle essentiel dans l’accélération de la mise en œuvre de la Zlecaf. Il a également exposé les attentes des gouvernements africains à l’égard du secteur privé pour une croissance soutenue. Le ministre a souligné que le secteur privé devrait s’impliquer activement dans divers domaines, notamment l’agroalimentaire, le pharmaceutique, les services et le transport.

Le secteur agroalimentaire a été identifié comme une priorité, avec une demande accrue pour la production agricole afin de réduire les importations. Le ministre Manfoumbi a cité l’exemple récent de la crise en Ukraine, qui a souligné la nécessité d’une production locale renforcée. De même, le secteur pharmaceutique requiert une plus grande participation du secteur privé pour produire des médicaments et des dispositifs médicaux essentiels à la santé des populations africaines.

Le numérique a également été mis en avant, le ministre soulignant l’importance du développement du secteur et encourageant le secteur privé à investir dans les start-ups. Il a souligné que la crise actuelle a montré combien le numérique était essentiel pour les services et a appelé à une participation accrue du secteur privé.

En ce qui concerne le secteur du transport, Manfoumbi a souligné l’importance de garantir l’approvisionnement et la libre circulation des biens et des personnes sur le continent, ainsi que le développement des corridors.

Le ministre a également plaidé en faveur d’un soutien financier accru aux petites et moyennes entreprises africaines de la part d’institutions telles qu’Afreximbank, afin de favoriser le développement global et inclusif de ces secteurs clés.

Les Assemblées annuelles d’Afreximbank offrent aux participants de nombreuses occasions de discuter, de partager des connaissances et de renforcer la coopération en vue d’une Afrique plus prospère et unie.

Livraison
Urban FM