spot_img

Attaque de deux Danois au Gabon : Un acte « prémédité », selon le Procureur de Libreville

LIBREVILLE, GABON (medias241.com)- L’attaque au couteau perpétrée samedi contre deux Danois à Libreville, aux cris de « Allah Akbar » (Dieu est le plus grand, en arabe), était un « acte prémédité », a-t-on appris mardi de Steeve Ndong Essame Ndong, le procureur de Libreville.

L’assaillant avait dit avoir agi en représailles « à la reconnaissance américaine de Jérusalem comme capitale de l’Etat d’Israël »

« L’enquête a révélé que l’agresseur séjournait à Libreville depuis le 14 décembre dans le but de commettre cet acte lâche ‘contre des blancs’ selon ses propres termes », a indiqué dans un communiqué le procureur de Libreville.

« Des indices concordants laisseraient penser que l’assaillant avait filé le couple danois et prémédité son agression », a-t-il précisé.

« A ce stade, les éléments en notre possession ne nous permettent pas encore de déterminer si l’acte perpétré par l’assaillant est isolé ou concerté », a-t-il ajouté.

Les deux victimes, un homme et une femme, « avaient séjourné quelques jours avant dans le parc de la Lope où ils avaient effectué un reportage sur l’environnement pour le compte de la chaine de télévision National Geographic ».

Elles ont été poignardées alors qu’elles effectuaient des achats samedi matin au « village artisanal », un marché pour touristes en plein centre-ville.

Toutes deux ont été hospitalisées à l’hôpital militaire de la capitale. La vie de l’homme, grièvement blessé au dos et au cou, « ne serait plus en danger aux dires des médecins », selon le procureur.

Le Gabon n’avait encore jamais connu ce genre d’attaque à connotation islamiste et dirigée contre des Occidentaux, nombreux à vivre sur place.

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille