spot_img

Cliniques privées: le ministère de la santé fait fermer les clandestins

La problématique des établissements sanitaires illégaux persiste au Gabon malgré la volonté affichée des autorités locales de palier à ce phénomène. Débuté en 2017 avec la fermeture de 30 cliniques privés illégales, l’opération menée par le nouveau ministre de la Santé s’est poursuivit ce mardi 29 janvier avec la fermeture de 10 autres cliniques illégales.

Conséquence d’une offre sanitaire de proximité insuffisante, les cliniques privés ont rapidement eu pignon sur rue, avec à leur suite un corollaire d’établissement ne répondant aux normes et exigences légales.

Ces dix dernières années le gouvernement s’est engagé à renforcer les capacités et les niveaux de spécialisation des établissement médicaux public et en même temps à lutter efficacement conte la prolifération des établissements illégaux.
Ces établissements dont les offre de soins ne correspondent pas à la déontologie défraient régulièrement l’actualité et se retrouvent dans la rubrique faits-divers.

 » Ils pratiquent les prix comme ils veulent, l’accueil est médiocre. En fait il s’agit plus d’un commerce que de santé, ce n’est pas normal, c’est dangereux. »

Il est aussi reproché aux cliniques privés illégales d’être peu regardante sur les pratiques interdites comme l’avortement qui reste encore pénalisé au Gabon.

« Nous avons visité un certain nombre de structures sanitaires dans lesquelles nous avons trouvé un certain nombre d’irrégularités » a souligné le Dr Guy Patrick Obiang, secrétaire générale du ministère de la Santé. »

Le but de l’opération comme l’autorité du ministère de la Santé n’est pas une chasse aux sorcières, mais plutôt l’accompagnement des structures de santé à se conformer aux règles en vigueur au Gabon dans le domaine des professions médicales. Un accompagnement est d’ailleurs prévue à cet effet.

« Il existe un préjudice qualitatif parce que la qualité des soins n’est pas garantie et financier, car les patients auront tendance à aller vers les praticiens les moins chers. » 
Espérons que cette opération de fermeture et de régularisation se poursuive pour le bien-être des populations. 

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille