spot_img

Coup d’état challenge: Les Gabonais tournent en dérision les évènements du 7 janvier

Le 7 janvier à l’aube, un commando emmené par le sous-lieutenant Kelly Ondo Obiang a revendiqué un putsch sur les ondes de la radio nationale gabonaise, prenant en otage son personnel. Le commando sera délogé de son siège par les forces loyalistes lors d’un assaut qui aura duré quelques heures.

La « ville morte » spontanée et la coupure internet qui a suivi n’a pas entamé le sens de l’humour des Gabonais, une fois la connexion internet revenue. Passé l’euphorie d’être à nouveau connectés les internautes gabonais ont inondé les réseaux sociaux d’un challenge: Le coup d’état challenge: le challenge consiste à se mettre en scène  ont partagé un certains nombre de photographies où ils se mettent en scène et miment la déclaration du commando du 7 janvier.

 

Par le partage de ces parodies, les Gabonais moquent extériorise les graves évènements du 7 janvier en moquant ceux qui ont tenté de mettre à mal leur vivre ensemble. C’est une manière de tourner la page sur cette journée horrible et un message envoyé à ceux qui tente une récupération politique de cet acte.

Dérision ou thérapie, le débat est ouvert et les opinions sont diverses.  Il pourrait aussi s’agir d’une auto-thérapie par le rire à la suite du traumatisme vécu ce jour.. La mode des challenges est née avec les réseaux sociaux un espace sur lequel la jeunesse commente l’actualité avec ses codes et ses langages.

 

 

 

 

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille