spot_img

CULTURE: BOLO, LE PORTIER DU « STONE » PRÉSENTE SON 1er LIVRE À LA PRESSE.

Evariste Ngwenyem, plus connu sous le pseudonyme de Bolo (pour les amoureux du monde de la nuit) a, devant les hommes et femmes des médias présenté son premier livre « Mon combat pour la paix dans le monde, le Canada, l’exemple de vivre-ensemble », ce 11 juillet 2022, dans une structure privée située au nord du grand Libreville.

Si le nom BOLO n’est pas inconnu du public gabonais, c’est surtout parce que depuis plus de 30 ans, cet écrivain autodidacte, exerce en qualité de portier/videur de boîtes de nuit. Un métier qu’il exerce toujours aujourd’hui avec autant de passion. Pourtant, si sa profession l’a très souvent conduit à être violent, son ouvrage quant à lui révèle une toute autre facette de l’homme. En effet, à travers cette œuvre, il se veut partisan de la paix, et lance une invite à la cultiver pour un meilleur vivre-ensemble.

Pour Evariste Ngwenyem « La, la paix que nous recherchons ne viendra pas du ciel, elle viendra de nous-mêmes, mais pas avant que ne fleurisse sur la terre le jardin de la fraternité ». Pour y arriver, il préconise une dissolution de l’Organisation des nations Unies (ONU) arrivée à bout de souffle selon lui, et aujourd’hui incapable d’assumer les missions qui lui ont été assignées à sa création, comme peuvent en témoigner de nombreux conflits armés à travers le monde. « si cette organisation n’est plus capable de faire son travail, il vaut mieux explorer d’autres voix et moyens et mettre en place une structure qui prenne en compte les réalités actuelles. » a-t-il indiqué.

Par ailleurs, dans son ouvrage, Bolo invite les dirigeants à travers le monde à s’inspirer du modèle canadien en matière de préservation de la paix.

Freddy Moussounda
Freddy Moussounda
Journaliste spécialisé dans les thématiques Politique et Société, Freddy Moussounda est chef de la rédaction de Medias241. Il est également consultant en communication.
Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille