CLARIFIER LA RÉPARTITION ET LA DESTINATION DES FINANCEMENTS

Le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale, a échangé le 19 septembre 2019, avec les membres de son équipe qui sont concernés par la formation professionnelle.

”La formation professionnelle que j’ai reçue au Lycée technique national Omar Bongo, m’a rendu opérationnel. J’ai des chantiers de construction de maisons toute l’année. Je n’ai pourtant fait qu’un seul cycle là-bas”. Warris, 33 ans, n’a pas suivi le second cycle du Lycée technique national Omar Bongo. Mais il ne chôme pas. Il travaille à son compte. La formation professionnelle ne peut plus être reléguée au second plan.

Les ministres Madeleine Berre, Michel Menga M’Essone, Roger Owono Mba, et Lee White, ont fait le tour d’horizon des financements déjà disponibles. L’objectif étant d’améliorer l’offre de formation pré-baccalauréat et post-baccalauréat.

”La formation professionnelle a déjà une enveloppe de 166 milliards de FCFA avec 3 bailleurs de fonds. Nous avons fait le point sur l’utilisation et la destination de ces fonds”, expliqué Madeleine Berre. Certains fonds doivent être orientés vers la construction des centres de formation.

”Des discussions se font avec le secteur privé. Il faut que nous puissions être garantis que l’offre de formation que nous allons mettre à la disposition des apprenants sera absorbée par le marché du travail”.


Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.