spot_img

ECO-SYSTÈME: L’ANPN organise un symposium international sur les aires protégées du littoral


L’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) organise depuis ce 23 avril un symposium international sur le thème: « Aires protégées littorales et développement urbain : Enjeux de conservation autour des territoires en expansion ». Une véritable plate forme d’échange pour les scientifiques du Nord et du Sud.

Ce colloque s’inscrit dans le cadre du projet Arc d’Émeraude, coordonné par l’ANPN entre 2016 et 2019. Il constitue une initiative pilote pour promouvoir des solutions en faveur d’un développement périurbain plus vert, associant l’homme et la nature, intégrant les aires protégées parmi les éléments structurants de l’aménagement du territoire et de la réduction des risques de catastrophes naturelles.

Il est organisé en partenariat avec le Centre national de la recherche scientifique et technologique (CENAREST), l’Institut de recherche pour le développement (IRD-France), l’Université des sciences et techniques de Masuku (USTM), l’Université de Douala et la Wildlife Conservation Society (WCS),

« Le dialogue qui va s’engager entre scientifiques, gestionnaires et techniciens de la conservation et les décideurs politiques constitue une formidable opportunité pour améliorer la compréhension des évènements naturels, des risques environnementaux et des enjeux de développement » tels sont les attentes du CENAREST, déclinées par son commissaire général, le Professeur Daniel Franck Idiata, qui a ouvert les travaux de cette grand-messe environnementale.

Le Directeur de cabinet Lin-François Madjoupa, représentant le ministre d’Etat en charge des Forêts et de l’Environnement, chargé du plan climat Guy Bertrand Mapangou, a précisé attendre les conclusions de cette rencontre. « J’encourage les experts réunis ces jours à faire preuve de professionnalisme et à soumettre au gouvernement, des propositions qui tiennent compte des spécificités naturelles du pays et de la diversité des espaces marins et côtiers ».

Avec 88% de son territoire recouvert de forêt tropicale, le Gabon qui accueille une biodiversité exceptionnelle, possède 23,7 millions d’hectares de forêt, ce qui fait de lui la 2ème forêt tropicale au monde. Jusqu’au 26 avril prochain, ce colloque sera un levier fort pour la valorisation de la recherche scientifique.  

Pierre Rolland

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille