Economie : la CFU pour doubler les recettes foncières d’ici à 5 ans, le pari du Gabon

En ciblant 10 000 contribuables répertoriés par la Direction générale des Impôts (DGI), le Gabon ambitionne de faire doubler ses recettes foncières d’ici à 5 ans, d’où l’instauration de la Contribution Foncière unique (CFU), cette nouvelle taxe foncière dont l’entrée en vigueur est prévue pour le 1er janvier 2023.

L’objectif fixé par le Gabon à travers la CFU, est d’atteindre d’ici à 5 ans, au moins 30 milliards de FCFA d’impôts récoltés.

Instaurée en remplacement de la Contribution foncière des propriétés bâties (CFPB), la contribution foncière des propriétés non bâties (CFPNB) et la taxe forfaitaire d’habitation (TFH), la CFU devra être réglée en cas de possession de biens bâtis ou non bâtis en zone urbaine ou rurale.

Sont  donc concernés par la CFU, les propriétaires de terrain, de maison, de bâtiments dans ces zones, à l’exception des immeubles appartenant à l’Etat, aux organismes internationaux, aux collectivités locales et aux ambassades et consulats sous réserve de réciprocité.

Les personnes concernées devront s’acquitter de leur taxe au plus tard le 30 de chaque mois.

Alice ZANG

Livraison
Urban FM