ÉCONOMIE : LE GABON MISE SUR UNE RÉSERVE D’OR POUR ÊTRE SOLVABLE SUR LE MARCHÉ EXTÉRIEUR

Présidé par le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, le conseil de ministre du 13 février 2021, a adopté un projet d’ordonnance portant création d’une réserve stratégique d’or en République Gabonaise. Ce projet vise à davantage crédibiliser le Gabon quant à sa solvabilité sur les marchés internationaux.

« Le projet de texte institue une réserve stratégique d’or dans l’objectif d’assurer les avoirs extérieurs du Gabon dans la réalisation de certaines opérations courantes, de réaliser une consignation légale et de réaliser sur les marchés extérieurs toute opération financière autorisée par la République Gabonaise. », indique le communiqué final du conseil de ministre.

Une réserve d’or est une quantité d’or conservée par une banque centrale ou une institution financière, dans le but de sécuriser une transaction, un accord de crédit ou de constituer un fonds de garantie. A ce titre, dans la volonté de créer cette réserve d’or, le gouvernement gabonais va pouvoir renégocier avec plus de poids les précédents emprunts existants, puisque la loi de finance ne fait pas mention d’un quelconque recours à de nouveaux emprunts.  

Afin d’optimiser la création de cette réserve d’or et assurer les stocks, le gouvernement pourrait faire appel à des orpailleurs locaux, ce qui permettra d’appuyer les orpailleurs et améliorer la capacité de production locale. Toutefois, « constituer une réserve nationale d’or sur la chaîne de commercialisation locale n’est pas une initiative aisée. Au Cameroun voisin, un double mécanisme a été mis sur pied. Il consiste d’une part à prélever la fiscalité des activités de production d’or en nature…Le deuxième moyen est justement d’acheter chez les producteurs, mais il faudra faire face à la concurrence d’autres acheteurs qui n’hésitent parfois pas à proposer des prix au-dessus de ceux du marché international. », indique l’Agence Ecofin.

Freddy MOUSSOUNDA

Livraison
Urban FM