BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT : LE NIGÉRIAN AKINWUMI ADESINA REMPILE

Akinwumi Adesina (60 ans) a été reconduit à son poste, le jeudi 27 août, lors des assemblées annuelles de la banque panafricaine qui se sont tenues à Abidjan. Il était seul candidat à sa réélection.

Il a été élu avec 100% des voix. Au terme de la cérémonie de clôture des assemblées annuelles, Akinwumi Adesina a remercié les gouverneurs de la banque « d’avoir choisi la continuité ». Il débutera son nouveau mandat (de 5 ans) le 1er septembre 2020. « Je suis profondément reconnaissant pour la confiance collective placée en moi, la confiance et le soutien fermes de nos actionnaires qui m’ont élu pour un second mandat à la présidence de la Banque. Il s’agit là d’un nouvel appel à un service désintéressé pour l’Afrique et la Banque africaine de développement, auquel je me consacrerai avec passion », a déclaré dans un communiqué Akinwumi Adesina.

Rappelons qu’il est diplômé d’une licence en économie agricole à l’université d’Ife (sud-ouest du Nigeria), puis d’un doctorat de la prestigieuse université Purdue aux États-Unis en 1988, il occupe des fonctions d’économiste dans des institutions agricoles internationales, collabore à la Fondation Rockefeller, puis devient l’un des dirigeants de l’Alliance pour la révolution verte en Afrique (Agra). Il a été ministre de l’Agriculture dans son pays en 2011. En 2015, il s’empare à l’issue d’un intense lobbying de la présidence de la BAD, une des cinq grandes banques multilatérales de développement, succédant au Rwandais Donald Kaberuka.

Maxime OWONO

Leave a Reply

Your email address will not be published.