BRAZZAVILLE-PRODUCTEURS PÉTROLIERS AFRICAINS : UNE BELLE PREMIÈRE FOIS

La première réunion extraordinaire du Conseil exécutif de l’Organisation africaine des producteurs pétroliers (APPO), s’est tenue dans la capitale congolaise ce 22 août 2019. Réunion qui a été co-présidée par le ministre du Pétrole et des hydrocarbures, Noël Mboumba, venu du Gabon et son collègue du Congo-Brazzaville, Jean-Marc Thystere Tchicaya.

Afin de s’accorder sur le thème et le projet du communiqué final du 1er sommet des chefs d’État et de gouvernement des pays membres de l’APPO qui se tiendra à Brazzaville au Congo en février 2020, les ministres des Hydrocarbures du Gabon Noël Mboumba et du Congo-Brazzaville Jean-Marc Thystere Tchicaya, ont eu une séance de travail fructueux.

Plusieurs points ont été évoqués lors de cette rencontre autour des hydrocarbures. Les experts de haut niveau de cette organisation régionale sont tombés d’accord de manière unanime sur le thème qui dirigera la rencontre de 2020: « énergie, facteur de développement durable et d’intégration en Afrique. ».

Créé sur les cendres de l’Ex-association des producteurs de pétrole africains (APPA) en 2017, l’Organisation africaine des producteurs pétroliers (APPO) a 3 missions principales à savoir: faciliter le transfert d’informations entre ses pays membres, renforcer la collaboration entre les différentes compagnies pétrolières et maintenir une stabilité des prix.

Composée à ce jour 18 pays, elle compte parmi ses pionniers l’Algérie, le Gabon, la Libye et le Nigeria. En effet, l’idée d’une association des producteurs pétroliers africains émerge lors de rencontres informelles entre ces quatre nations dans les années 1980.
En marge de cette rencontre de Brazzaville, les ministres des pays membres, dont Noël Mboumba, ont été reçus en audience par le Premier ministre congolais, Clément Mouamba.

Pierre Rolland

Leave a Reply

Your email address will not be published.