CEMAC : LES INDICATEURS MACROÉCONOMIQUES ÉTUDIÉS À LA LOUPE

Le président de la Commission de la Communauté économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale (Cemac), le Pr Daniel Ona Ondo, a présidé le 23 juillet 2020, la réunion tripartite entre le FMI, les pays membres de la Cemac et les institutions communautaires, selon un communiqué publié ce jour sur la page Facebook de la Communauté. A cette occasion, il a plaidé auprès du Fonds monétaire internationale (FMI), pour l’extension du moratoire sur le service de la dette des pays de la zone et pour une meilleure prise en compte par le FMI des réalités socio-économiques que traversent actuellement la Cemac.

Faire le point du cadre macroéconomique de la Cémac était le principal objet des débats de cette réunion qui s’est tenue par visioconférence. Les intervenants ont noté que la sous-région a été marquée par les effets induits de la pandémie de Covid-19. La séance a aussi été l’occasion, d’échanger sur les problématiques sous régionales et nationales. Lors de ce tour de table, la conduite à tenir avec l’arrivée à terme des programmes de certains pays de la Cémac avec le FMI sans conclusion de la dernière revue desdits programmes a été passé au peigne fin. « De même que, les difficultés rencontrées dans la mise en œuvre des programmes du Congo et de la Guinée-Equatoriale avec le FMI et l’exclusion pour l’instant des pays non IDA de la Cémac (Gabon et Guinée-Equatoriale) de l’initiative du G20 », souligne le communiqué de la Cémac. Enfin, les participants ont exposé sur les défis à relever pour combler le gap de financement des budgets nationaux s’étant creusé avec la survenue de la pandémie de Coronavirus.

Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.