CNLCEI : L’HEURE DES COMPTES POUR LE DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LA SEEG

La gestion de la gratuité de l’eau, de l’électricité et du transport public pendant la période de confinement du Gand Libreville, a constitué la toile de fond des auditions ce 18 juin 2020, des ministres de l’Energie, Pascal Houanghi Ambourouet, des Transports, Léon Armel Bounda Balondzi, et du directeur général de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), Alain Patrick Fulgence Kouma, à la Commission nationale de lutte contre l’enrichissement illicite (CNLCEI).

En présence du président de la CNLCEI, Nestor Mbou, le ministre des Transports publics Léon Armel Bounda Balondzi, a dressé le tableau exhaustif de la gratuité du transport public. ” Nous avons passé en revue les moyens humains que nous avons mis en oeuvre, les moyens matériels et les moyens financiers. Nous avons décliné le contenu du budget alloué au transport ainsi que les dépenses comptabilisées à ce jour ”.

Pascal Houanghi Ambourouet, a présenté sa gestion de la gratuité de l’eau et de l’électricité pendant le confinement du Grand Libreville, pièces comptables à l’appui. 6 milliards de FCFA, ont été alloués pour cette opération, dont 4 milliards pour l’électricité et 2 milliards de FCFA pour l’eau. Ces fonds ont été attribués aux bénéficiaires dans la première phase (1 à 6 kilowatts heures) et dans la deuxième phase (1 à 3 kilowatts heures), notamment en qui concerne l’électricité. Alain Patrick Kouma, le directeur général de la SEEG, a clôturé le round des auditions à la CNLCEI ce 18 juin 2020. Nestor Mbou, a remis enfin à chaque auditionné un formulaire de déclaration des biens.

Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.