ECONOMIE: CONFLIT DE COMPÉTENCES ENTRE L’OPRAG ET LA MARINE MARCHANDE

Le Syndicat national des agents de la Marine marchande (Synamam) accuse l’Office des ports et rades du Gabon (Oprag) de marcher sur ses plates-bandes. Un conflit de compétence qui résulte selon le Synamam, d’un désir excessif de gain.

« Il y a la question de l’embarquement et du débarquement des passagers dans les navires. C’est un pan qui revient à la Marine marchande. Mais l’Oprag prélève 1 500 francs par passager. L’Oprag a eu une décision du directeur général alors que la Marine marchande a un décret 462 qui doit réguler effectivement le transport des passagers dans les navires», a regretté Ella Nka Ndong Ndong, secrétaire général du Synamam. Ce dernier demande aux deux administrations de s’asseoir sur une table en vue de trancher définitivement le débat sur ce conflit de compétence.


Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.